A partir du 16 mars 2022, les références à l’orientation sexuelle de la personne seront supprimées du questionnaire préalable au don du sang et remplacées par des questions relatives à une éventuelle exposition au VIH. Revue de détails…

La fin d’une discrimination entre les Français pour le don du sang ?

De 1983 à 2016, les hommes homosexuels ne pouvaient pas donner leur sang.

Depuis juillet 2016, ils pouvaient le faire, mais seulement en cas d’abstinence sexuelle pendant 1 an, puis de 4 mois à partir de 2019.

Désormais, dès le 16 mars 2022, les références à l’orientation sexuelle du donneur seront supprimées du questionnaire préalable au don du sang ;

A la place ont été ajoutées :

2 questions concernant la prise de traitement pré ou post-exposition au VIH, reportant le don de 4 mois en cas d’exposition.ainsi qu’une mise à jour de la liste des médicaments interdisant le don du sang.

Source : Arrêté du 11 janvier 2022 modifiant l’arrêté du 17 décembre 2019 fixant les critères de sélection des donneurs de sang

Don du sang : un accès facilité pour les personnes homosexuelles © Copyright WebLex – 2022