Le gouvernement a émis des recommandations à destination de certains professionnels (agriculteurs, entreprises agroalimentaires, transporteurs, etc.) sur les précautions à prendre en cas de fortes chaleurs. Revue de détails.

Fortes chaleurs : les précautions pour les animaux d’élevage

Les professionnels ayant des animaux d’élevage doivent contrôler régulièrement les conditions d’hébergement des animaux et surveiller particulièrement tout signe de souffrance liée aux fortes chaleurs.

Ils doivent également veiller à bien hydrater les animaux en multipliant, par exemple, les points d’accès à une eau fraiche. La brumisation des animaux est aussi fortement recommandée.

Par ailleurs, le transport des animaux est restreint en période de fortes chaleurs. Ainsi, les déplacements entre 13h et 18h sont interdits pour les départements classés en vigilance orange et plus, sauf dérogations (véhicules avec aménagements spécifiques, etc.). Pour les transports de longue durée (plus de 8h), seuls ceux garantissant des conditions de température inférieure à 30°C sont autorisés.

Notez qu’en cas de contrôle, les principales vérifications porteront sur :

les systèmes de ventilation des véhicules permettant de maintenir la température à l’intérieur des compartiments entre 5°C et 30°C, avec une tolérance de 5°C en fonction des conditions climatiques ;la présence de capteurs de température permettant au conducteur de contrôler en permanence les températures à l’intérieur des compartiments ;la présence d’un système d’enregistrement de ces températures, dont les résultats doivent être tenus à disposition des contrôleurs.

Fortes chaleurs : les précautions dans les entreprises alimentaires

Les professionnels doivent limiter au strict minimum les étapes intermédiaires de stockage hors chaîne du froid et les transports.

Il faut également limiter les ouvertures des chambres froides.

Notez qu’une plateforme « Canicule info service », joignable au 0 800 06 66 66, informe les professionnels des mesures à prendre, tous les jours de 9h à 19h.

Fortes chaleurs : les précautions pour les professionnels agricoles

Outre le respect des obligations qui leur incombent en tant qu’employeur (adapter les horaires de travail, mettre à disposition de l’eau, etc.), les professionnels doivent être vigilants sur les risques suivants :

incendies de forêts : ne pas fumer, éviter d’utiliser du matériel pouvant provoquer des étincelles (scies à chaîne) et reporter les travaux agricoles qui peuvent l’être ;transport de jerricans d’essence (plus facilement inflammable par forte chaleur) ;intoxication avec des produits chimiques (plus facilement inhalés et absorbés par la peau).

Sources :

Communiqué de presse du ministère de l’Agriculture du 15 juin 2022Communiqué de presse du ministère de l’Agriculture du 15 juin 2022

Fortes chaleurs : quelles précautions les professionnels doivent-ils prendre ? © Copyright WebLex – 2022