Les professionnels de l’immobilier doivent afficher le montant de leur honoraire sur les annonces. Cet honoraire est-il négociable ?

Agents immobiliers : des honoraires négociables à la baisse

A compter du 1er avril 2022, les professionnels de l’immobilier devront indiquer dans leurs annonces que le montant de leur honoraire est un montant « maximum ».

L’objectif est de permettre à leur client de revoir plus facilement à la baisse le prix de la prestation des professionnels de l’immobilier pour une vente, une location, ou encore une gestion immobilière.

Par ailleurs, pour les biens situés dans les zones soumises à l’encadrement des loyers, les professionnels vont devoir obligatoirement mentionner dans les annonces immobilières les informations financières suivantes :

le loyer de base (loyer hors charges) ;le loyer de référence majoré (qui constitue le plafond du loyer de base) ;le complément de loyer, le cas échéant.

Source :

Arrêté du 26 janvier 2022 modifiant l’arrêté du 10 janvier 2017 relatif à l’information des consommateurs par les professionnels intervenant dans une transaction immobilièreCommuniqué de presse du ministère de l’Economie du 4 février 2022 n° 1976

Honoraires de l’agent immobilier : pas négociables ? © Copyright WebLex – 2022