L’utilisation des appareils numériques entraine de nombreuses conséquences sur l’écologie, notamment en matière d’émission de gaz à effet de serre. Des gestes simples permettent toutefois de réduire cet impact. Lesquels ?

Comment réduire l’impact écologique du numérique ?

Afin de réduire l’impact environnemental du numérique et de sensibiliser le plus grand nombre, l’Agence de la transition écologique (ADEME) vient de publier un guide à destination des utilisateurs.

Dans un premier temps, celui-ci effectue un rappel sur les conséquences d’une utilisation massive des nouvelles technologies et précise la répartition des émissions de gaz à effet de serre en fonction des activités (fabrication des appareils, transport, utilisation, etc.).

De plus, ce guide donne les bons réflexes à adopter pour réduire cet impact, tels que :

limiter les renouvellements trop fréquents : s’équiper d’appareils d’occasion ou reconditionnés, s’assurer d’une véritable utilité avant l’achat, privilégier les produits porteurs d’un label éco-responsable, faire réparer ses équipements au lieu de les changer, etc. ;effectuer un bon entretien des appareils : éviter d’utiliser les appareils quand ils surchauffent, nettoyer son ordinateur, protéger son système d’exploitation pour éviter les virus, etc. ;éviter la sur-connexion : couper la connexion et débrancher la box en cas d’inutilité, débrancher les appareils et ne pas les laisser en veille, etc. ;limiter le poids et le parcours des données : privilégier le téléchargement au streaming, optimiser l’envoi des mails, trier régulièrement sa messagerie, rentrer directement l’adresse d’un site et créer des favoris, etc.

Vous pouvez retrouver le détail de ces conseils ici.

Source : Actualité du site service-public.fr du 24 mai 2022

Numérique et écologie : les bons réflexes ! © Copyright WebLex – 2022

Generated by Feedzy